netoops blog
Bienvenue sur le territoire des KYNG ! ... le meilleur est à venir !! The best is yet to come !
Dernières Versions HD200 : Boot B105 - Soft B128
HD100 : Boot A103 - Soft A137

Dongle HD200 - AB3 5°W - AB1 12.5°W - W6 21°E

samedi 11 janvier 2014

Nouvel An Amazigh 2964 : Célébrons Yennayer !

Azul fellawen, Assegwas Amazigh 2964 Ameggaz ! Bonne Année aux Amazighs (Berbères) !! Découvrez un modeste diaporama créé à l’occasion de cette nouvelle année que nous souhaitons heureuse et prospère pour tous, le fond musical est du groupe Djurdjura qui évoque une célèbre reine Berbère.



    Suivant la culture ancestrale des Amazighs, le passage à la nouvelle année se veut être une journée qui augure le labeur et la prospérité. Yennayer est le premier jour de l’an du calendrier agraire utilisé depuis l’antiquité par le peuple Amazigh à travers l’Afrique du Nord.
    Il correspond au premier jour de janvier du calendrier Julien. Le Yennayer marque la séparation entre deux cycles solaires, passage des journées courtes, «noires» aux journées longues, «ensoleillées». Il est fêté dans la quasi-totalité des régions du Nord de l’Afrique.


    Sur le diaporama, la femme Berbère est présente directement ou indirectement, car son rôle est important dans la transmission de divers savoirs. Tamazight (la femme Berbère) véhicule une grande partie du patrimoine culturel Berbère. Le chant, la danse et les contes sont appropriés à cette période de Yennayer.
    Il est vrai que l’identité Berbère ne se résume pas à cela. La langue Tamazight a également une grande importance. Mouloud Mammeri, une des figures emblématique de la défense de la culture berbère a su donner à la langue berbère un statut académique.
    L’identité berbère se défend et se préserve par le biais de différents acteurs. Ces derniers  peuvent être des associations culturelles, des poètes, chanteurs, peintres, écrivains, potières, vous et moi… qui de part leurs créations, leur travail permettent la diffusion de la culture berbère. Ils sont aussi une vitrine du passé mais également du présent.

    Merci à nos amis de kabylieaucoeur.

    Aucun commentaire: