netoops blog
Bienvenue sur le territoire des KYNG ! ... le meilleur est à venir !! The best is yet to come !
Ci-après la récap. de la situation du HD200 à ce jour :

Boot HD 200
Action/MAJ
Boot Bxxx
Retour usine
Boot D100
Boot F100
MainSoft F101
Boot F200
MainSoft F201

Dongle HD200 - AB3 5°W - AB1 12.5°W - W6 21°E
HD100 - Boot A103 - Soft A137

mardi 27 janvier 2015

FLASH INFOS 27/01/2015 !

Sujet traité :
  • Explication du fonctionnement des free servers

      27/01/2015

      Explication du fonctionnement des free servers 

      « Les free servers sont une vraie usine à gaz,sans parler du fait que cela coûte excessivement cher et en devises SVP supporté seule par la société, et les expliquer est assez difficile, mais nous allons tenter de le faire.
      Les free server et le dongle sont des serveurs de CW (control words), des clés. Ces clés doivent être tout le temps disponibles même si personne n'est en train d'utiliser les free servers. C'est complètement différent de CCcam et Oscam par exemple. Donc, un peu partout, Europe, Asie et Afrique, on a des installations qui comptent :
      • Une connexion à Internet.
      • Des antennes paraboliques.
      • Plusieurs HD-100 ou Hd-200 avec des cartes pour ouvrir les chaînes de la région concernée.

      Chaque HD-X00 est muni d'un soft spécial qui simule le fait qu'une personne est en train de zapper sur 2, 3 ou 4 chaînes maximum selon les systèmes de cryptages. Par exemple, avec la limite du nombre de sid que peut supporter un carte seca 018, le HD-X100 en question ne zappera que sur deux chaînes. Les récepteurs doivent donc avoir un signal et une carte. Chaque changement d'ecm le soft interroge la carte, récupère le CW et les envoie vers un gros serveur pour la collecte de tous ces CW. Maintenant que les CW sont prêts à l'usage, on peut en faire le partage sur le satellite ou sur les free servers.

      Maintenant, pourquoi des fois une ou plusieurs chaînes s'arrêtent. Si on a compris ce qui est décrit plus haut, on peut facilement voir ce qui peut arriver, en gros :
      • Un problème d'Internet sur un des sites qui accueillent ces installations et c'est une centaine de chaînes qui sautent. Ce qui arrive souvent.
      • Un problème d’électricité sur un des sites qui accueillent ces installations et c'est une centaine de chaînes qui sautent. Ce qui arrive souvent.
      • Puisque les récepteurs dépendent du signal, des tempêtes, orages et intempéries provoquent aussi l'arrêt des chaînes. C'est le cas actuellement sur l'un des sites ou il y a de fortes neiges depuis presque une semaine.
      • L'arrêt d'une ou plusieurs cartes, pour diverses raisons : abonnement non payé, attaque, changement....
      • Tout simplement le blocage ou l'arrêt d'un ou de plusieurs récepteurs. N'oubliez pas qu'ils tournent 24/24, 7/7. C'est ce qui est arrivé hier au récepteur qui traite NRJ12.
      • Et tellement d'autres facteurs...

      Nous ne pouvons pas toujours réagir rapidement et la plupart du temps, il faut intervenir physiquement sur les sites. C'est d'une difficulté et d'un stress permanents, alors, ne le prenez pas mal lorsque nous ne comprenons pas pourquoi les gens s'en font pour NRJ12 alors que les autres 900 ou plus de chaînes marchent encore. Il faut être mesuré, ce n'est que la télé.

      Et nous ne parlons même pas des attaques DDos que nous subissons depuis des mois par les concurrents et par les représentants  des bouquets principaux et qui sont devenus des fous furieux ces derniers temps, avec le début de CAN qui est une fête pour ceux qui aiment le foot mais un véritable cauchemar pour nous. Voilà pourquoi nous ne comprenons pas pourquoi les gens s'en font pour NRJ12 alors que les autres 900 chaînes fonctionnent toujours.

      En effet, nous sommes la cible des attaques quotidiennes des agents des bouquets les plus demandés sur les dongles et sur les free servers, et ce, parce que non seulement les gens regardent avec nos récepteurs mais on n’est pas les seuls dans ce cas, mais aussi parce que nos solutions sont utilisables sur des serveurs payants et autres gros serveurs et ça, ça ne concerne que nous. On doit réagir et vite. En ne le faisant pas, nous risquons de mettre en péril aussi le HD-100 et HD-200. Nous avons beaucoup de solutions aux possibles contre-mesures que peuvent lancer les bouquets en question, on a des trucs vraiment énormes en réserve. Le truc, c'est qu'on ne proposera aucune solution utilisable pour les autres. Nos free servers seront les seuls bénéficiaires. Ce message s'adresse aussi à ceux qui veulent acheter le HD-x00 pour pouvoir l'utiliser sur des serveurs payants. Nous n’enlèverons aucune solution déjà proposée, mais nous ne proposerons aucune autre. Toutes les futures solutions seront exclusivement réservées aux free servers.
      Pour résumer, la team KYNG a décidé de sacrifier l'atlas-E pour les autres démos. C’est une décision légitime et irrévocable. »

      Source : Kyng Forums

      Attaque DDos (distributed denial of service attack) : une attaque DDoS vise à rendre un serveur, un service ou une infrastructure indisponibles en surchargeant la bande passante du serveur, ou en accaparant ses ressources jusqu'à épuisement.
      Lors d'une attaque DDoS, une multitude de requêtes sont envoyées simultanément, depuis de multiples points du Net. L'intensité de ce "tir croisé" rend le service instable, ou pire, indisponible.

      Aucun commentaire: