netoops blog
Bienvenue sur le territoire des KYNG ! ... le meilleur est à venir !! The best is yet to come !
Dernières Versions HD200 : Boot B105 - Soft B128
HD200 nouvelle production : Boot D100 - Soft D101
HD100 : Boot A103 - Soft A137

Dongle HD200 - AB3 5°W - AB1 12.5°W - W6 21°E

jeudi 20 septembre 2012

Vol de démos Atlas au port de Béjaïa (Algérie)

Le Soir d’Algérie (Quotidien d’information National) a publié dans son édition du 20/09/2012, un article sur le vol de démos Atlas au port de Béjaïa. Découvrez ci-après son contenu :

« Un vol dont on parlera longtemps !
Le port de Béjaïa est encore une fois le théâtre d’un spectaculaire «hold-up» orchestré par un vaste réseau de banditisme. Celui-ci semble bien organisé et ses ramifications seraient fatales pour nombre de personnalités, notamment celles chargées de sa sécurité.

En effet, il aura fallu d’un simple contrôle routier, opéré dimanche dernier par des policiers en faction sur la RN26, à une soixantaine de kilomètres du chef lieu, plus exactement au village Takeriet, qui ont découvert des dizaines de démos de marque Atlas et de wifi adaptateurs au système de réception satellitaire dans le coffre d’un véhicule, pour qu’une gravissime affaire de vol soit mise au jour.

Les enquêteurs de la sûreté de wilaya se sont rendus, il y a deux jours, dans la matinée, au Béjaïa Méditerranéen Terminal (BMT), situé au coeur du port, où sont entreposés des centaines de conteneurs en provenance de l’étranger, pour faire la lumière sur cette gravissime affaire.

La marchandise est  importée de Chine par un opérateur économique de la région, spécialisé dans l’assemblage de démos satellitaires, avons-nous appris de sources proches du dossier.

L’automobiliste intercepté avec le butin a dénoncé certains de ses complices ; ces derniers ont été interpellés le soir même, selon nos informations, par les éléments de la police judiciaire de la sûreté de wilaya de Béjaïa. L’expertise menée par le transitaire chargé du dossier de dédouanement de la marchandise a relevé, jusqu’à hier, le manque de 137 démos et une centaine de wifi dans le premier
conteneur.

Suite aux premières constatations, faites toujours par les services transitaires, ces derniers ont conclu que les malfaiteurs auraient d’abord dérobé la marchandise des conteneurs importés pour la mettre ensuite à «l’abri» dans un autre conteneur vide puis l’acheminer de nuit par tranche via un circuit inconnu. «Nous étions étonnés de la commercialisation frauduleuse, surtout du wifi, qui reste jusque-là un système nouveau dans la réception satellitaire sur le marché informel, alors que la marchandise n’a pas encore été dédouanée ni quitté le port. Nous avons douté un certain moment sur ce phénomène mais pas jusqu’à vider tous les conteneurs», s’est désolé un agent transitaire, avant d’ajouter que «beaucoup de monde auront à répondre aux questionnements des autorités compétentes quant au gardiennage au niveau de BMT ainsi que la sécurité du site aussi sensible et assurée de surcroît par la police nationale. Des complicités à haut niveau sans doute vont être relevées de leurs fonctions. Nous y verrons plus clair dans les prochains jours».
Auteur : Kamel Gaci (Le Soir d’Algérie) ».

Aucun commentaire: